Ctsmac.fr » Divers » Spedra : qui est concerné ?

Spedra : qui est concerné ?

Commercialisé en forme comprimée, le Spedra est indiqué dans le traitement des troubles de l’érection chez l’homme. Il est désormais composé d’une nouvelle molécule , l’avanafil, qui a pour fonction l’inhibition de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5), une enzyme spécifique de la GMPc.

L’avanafil, en inhibant la PDE5, est responsable d’une hausse du taux de GMPc au niveau des corps caverneux du pénis. Ceci aura pour conséquence une relaxation des muscles lisses et un afflux sanguin dans les tissus du pénis, engendrant une érection.

Le Spedra n’a d’effet qu’en présence de stimulation sexuelle.

Quelles sont les contres indications du Spedra ?

La principale contre indication médicamenteuse concerne la co-administration du Spedra avec de puissants inhibiteurs du CYP3A4, ces derniers pouvant augmenter le taux d’absorption de l’avanafil. Il s’agit surtout de :

  • Kétoconazole
  • Ritonavir
  • Ataznavir
  • Clarithromycine
  • Itraconazole
  • Néfazodone
  • Indinavir
  • Nelfinavir
  • Saquinavir
  • Télithromycine

Des précautions devront être prises en cas d’association à des inhibiteurs modérés du CYP3A4 comme par exemple le diltiazem, l’érythromycine, le fluconazole, le vérapamil, ou l’aprépitant. Dans ce cas précis, vous ne devrez pas dépasser la dose de 100 mg d’avanafil, avec un intervalle minimum de 48 heures.

Notez aussi que la consommation de jus de pamplemousse (qui est également un inhibiteur du CYP3A4) augmenterait la dose efficace de l’avanafil. Il est donc recommandé de ne pas boire de jus de pamplemousse dans les 24 heures précédant la prise de Spedra.

Comme tout médicament, le Spedra possède également des contre indications médicales. Parmi les contre indications absolues, on retrouve par ailleurs :

  • Allergie à l’avanafil ou à n’importe quel autre composant du médicament

Troubles cardiaques graves

  • Antécédents d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou de crise cardiaque durant les 6 derniers mois
  • Troubles du rythme cardiaque (irrégularité des battements cardiaques), perceptibles sur un tracé ECG
  • Pression artérielle basse ou haute non régulée par des médicaments
  • Douleurs thoraciques, qui plus est si elles surviennent durant les rapports sexuels
  • Pathologies sévères du foie ou des reins
  • Neuropathie optique ischémique antérieure (NOIA) responsable d’une perte du sens de la vue à cause d’un afflux sanguin insuffisant
  • Rétinite pigmentaire familiale

D’autres affections vous obligeront à prendre le Spedra avec précaution. En particulier lorsque vous souffrez de priapisme (érection anormalement prolongée pouvant durer plus de 4 heures) qui est causé par certaines maladies comme le myélome multiple, la leucémie, ou encore la drépanocytose. Des précautions devront également être prises pour les hommes dont le pénis est déformé comme c’est le cas dans la maladie de la Peyronie ou lors d’une angulation, et chez les sujets souffrant de troubles de la coagulation ou d’un ulcère gastroduodénal.

Plus d'articles proches :